compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 24 janvier 2010

Hugo Grillas déboule

leprog.jpg

En bronze aux championnats de France 2009, l'Arlésien (20 ans) accélère en s'installant à Lyon

« C'est un peu comme s'il y avait une finale du championnat de France de 400 m haies tous les soirs à l'entraînement », sourit Djamel Boudebibah en regardant la concentration de spécialistes de la discipline réunis sous ses ordres au stade Pierre-Duboeuf de Bron. Il y a évidemment Heni Kechi, le champion de France en titre, sélectionné pour les Mondiaux de Berlin, une poignée de jeunes hurdlers de niveau national dont Benjamin Chevrol ou l'ex-championne de France Dora Jemaa. Et depuis la rentrée dernière, il faut ajouter Hugo Grillas (20 ans), qui a côtoyé Kechi sur le podium du championnat de France à Angers (3e) quelques jours après sa 4e place à l'Euro espoir à Kaunas. L'Arlésien a intégré le club de l'Entente Sud Lyonnais-Asu Bron en posant ses valises dans une autre pépinière de sportifs de haut niveau, l'école d'ingénieurs de l'Insa de Lyon (3e année en science et génie des matériaux). « Je voulais construire un projet, explique-t-il, pour ma copine, mes études et le sport. Je suis pas mal tombé, j'arrive presque dans un club de 400 m haies… »

Il opère un changement radical. Jusque-là, il a gravi les échelons grâce à son seul talent. Deux mois après son premier 400 m haies en 2007, il disputait les championnats d'Europe junior. L'année dernière, alors qu'il trimait en classe « prépa » à Nîmes, nécessairement sans horaires aménagés, il ne s'entraînait pas plus de 4 à 5 fois par semaine, le plus souvent en solitaire.

Changement de programme à Bron où les séances sont plus nombreuses et plus intenses. « Maintenant, pour progresser, il faut taper dedans, a-t-il conscience. Au début, ç'a été difficile à encaisser. La première séance, j'étais loin derrière. Mais je suis venu pour ça. Et ici, tu te sens porté par le groupe. »

Déjà auteur l'an passé à Kaunas de la 4e performance française de l'année (50''02), la marge de progression de ce gabarit moyen (1,80 m ; 67 kg) n'en est que plus importante. « J'espère courir le plus vite possible autour des 49''44», soit le plancher pour réaliser une performance de niveau International A. La barre est élevée et l'enverrait sans doute aux championnats d'Europe (26 juillet-1er août à Barcelone).

Cet après-midi, il teste sa forme hivernale à Bordeaux pour son premier 400m haies en salle (lire par ailleurs) en compagnie du champion olympique et double champion du monde Felix Sanchez. En avant-goût de la saison à venir.

Benjamin Steen

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu