compteur

Avertir le modérateur

samedi, 02 janvier 2010

Christophe Lemaitre chez les grands

leprog.jpg

Le champion d'Europe junior du 100m (10''04) rêve d'un titre européen à Barcelone pour son passage en senior

Pas facile de venir au stade entre Noël et le jour de l'An. En plus, il tombe un mauvais crachin sur Aix-les-Bains ce soir-là. Mais il ne traîne pas les pieds, Christophe Lemaitre, au milieu de ses camarades d'entraînement de tous niveaux. Comme c'est repos les deux jours suivant, le coach Pierre Carraz a prévu une grosse séance. Une série de 70 m en sortie de virage, une autre de départs dans les blocks. Puis les lignes droites s'allongent - 40, 50, 80, 100 m - avant de recommencer dans l'autre sens. Harassant. Mais il est appliqué, haut sur ses appuis. La forme, déjà… Il faudra attendre qu'il en finisse avec son 100 m (10''30 au chrono manuel !) pour qu'il esquisse un semblant de lassitude.lemaitre001.jpg

Sur le bord de la piste, les parents du jeune Culozien notent la différence : « Il est plus sérieux. Ce soir, il nous a répété plusieurs fois qu'il ne fallait pas qu'il soit en retard. » Carraz constate aussi l'évolution : « Depuis la reprise mi-octobre, il est plus concentré. Il se rend compte que ça y est, il est dans la cour des grands et il adore se frotter aux meilleurs… Il sait que c'est grâce au sprint qu'il va gagner sa croûte ces prochaines années mais il reste hyper frais. » Le « Kid du Bugey » lui-même reconnaît qu'il a gagné en maturité. « L'an passé, pour une séance d'aérobie (endurance), je serais parti le dernier et j'aurais traîné. Je n'avais pas l'habitude de travailler. J'étais fainéant sur les bords (sic). Maintenant, je m'accroche, je ne rechigne plus. Je commence à encaisser et à aimer l'entraînement. J'ai réalisé des perf', mais j'ai envie de faire encore mieux. Et tout passe par l'entraînement. »


Il aura 20 ans le 11 juin : « Je me fais vieux », se marre-t-il. En tout cas, avec la nouvelle année, il a quitté les rangs juniors où il a fait une razzia. Entre autres, un titre de champion du monde du 200 m en 2008, puis un titre de champion d'Europe du 100 m à Novi Sad en 2009 à la vitesse d'un crack (10''04; +0,2 m/s) et une sélection pour les Mondiaux de Berlin où il fut rattrapé par la pression (élimination sur faux départ en quarts). « Je suis content de ma saison et surtout des 10''04, même s'il y a eu la désillusion à Berlin avec le faux départ et le relais (8e), résume-t-il. Je savais que j'avais des capacités mais je ne me doutais peut-être pas que c'était à ce point-là. Maintenant, c'est du passé. Je me suis remis de cette euphorie. Je me concentre sur Barcelone. » Carraz lui a mis en tête les prochains championnats d'Europe seniors (26 juillet - 1er août) dans les travées de l'Olympia Stadion de Berlin quelques minutes après son élimination. « En 2010, je veux passer sous les dix secondes et un titre européen même si Dwain Chambers sera un client. Il faudra que je me donne encore plus et ne pas refaire de faux départ. J'ai compris la leçon, je ne ferai pas l'erreur deux fois. » Il n'a pas peur d'annoncer la couleur au regard de sa deuxième place au bilan européen la saison dernière. « Une médaille, ce serait déjà pas mal », relativise Carraz.

Pour y parvenir, le grand blond (1,90 m ; 80 kg) a décidé de faire l'impasse sur les Mondiaux en salle à Doha (« trop tard cet hiver et de toute façon, le 60 m n'est pas ma discipline ») et il a passé la vitesse supérieure. Il s'entraîne désormais tous les jours. Il muscle aussi son jeu en soulevant de la fonte avec parcimonie histoire de ne pas perdre en lourdeur ce qu'il gagne en puissance. « Je partais de très bas, mais je commence à faire des trucs pas mal. J'ai progressé en demi-squat. Je serai bientôt à 90/100 kg. Quand je me vois, je suis content : j'ai un peu gonflé… » Cela doit lui permettre d'améliorer son départ et sa fréquence en fin de course. Ses progrès sont aussi sensibles en endurance et en souplesse. « Il va plus vite chaque année, rappelle Carraz. Ce ne serait pas étonnant qu'il aille encore plus vite l'année prochaine… »

Benjamin Steen

Le « kid » s'est entouré

En approchant la barre mythique des 10 secondes sur 100 m, qu'aucun athlète blanc n'a jamais franchie, Lemaitre a été emporté dans un tourbillon dont lui et son entourage ne mesuraient pas l'ampleur. « Je ne m'attendais pas à passer au 20h de TF1. Ça m'a un peu choqué et mis la pression », reconnaît le sprinter qui s'est retrouvé assailli par les médias français et étrangers, les organisateurs de meetings et les sponsors entre son titre européen junior et les Mondiaux. Depuis, son entraîneur et ses parents, qui géraient ces contingences, ont souhaité prendre du recul en s'entourant de spécialistes. Le Culozien dispose désormais d'un agent, Denis Auguin, lequel a sous contrat un grand nombre d'Internationaux français. La question de son équipementier est réglée. Il a prolongé pour « plusieurs années » (sans doute jusqu'en 2012) avec Asics pour un montant « qui correspond à son potentiel », explique un responsable de la marque. Une ancienne athlète, Isabelle Berthoud, a pris en charge les relations presse du « kid » qui a dû se résoudre à changer de numéro de téléphone. Il ne perd pas pour autant sa fraîcheur comme on peut le voir sur sa page facebook. Une équipe de Canal+ le suit par ailleurs régulièrement pour un reportage qui devrait être diffusé l'été prochain.

B.S.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu