compteur

Avertir le modérateur

mercredi, 16 septembre 2009

Usain Bolt, son année (part2)

logo_fr.gifComme en 2008, Usain Bolt a marqué la saison 2009. En treize dates réparties en deux volets, retrouvez les temps forts de l'année du Jamaïcain. De son premier meeting à ses records du monde à Berlin, en passant par son accident de voiture en avril, voici tout ce qu'il faut savoir sur sa saison.539922-4660759-317-238.jpg

7 juillet : 19"59 sous la pluie

Sous des trombes d'eau et malgré un vent défavorable (-0,9m/s), Bolt remporte le 200m du meeting de Lausanne en 19"59, soit, à cette époque-là, le 4e chrono de l'histoire, le 2e de la saison après les 19"58 réalisés par l'Américain Tyson Gay à New York. "Je ne pensais pas avoir autant de plaisir dans ces conditions. Et je n'étais pas là pour impressionner mes adversaires mais pour vérifier mon niveau. J'étais décontracté malgré la pluie. Alors je ne pense pas à ce que j'aurais pu faire par beau temps", explique-t-il après coup.

16 août : Un 100m en 9"58

Triple champion olympique à Pékin un an plus tôt avec trois records du monde à la clé (100m, 200m et 4x100m), Bolt débarque à Berlin pour faire aussi bien. Sa moisson débute par un titre mondial sur la ligne droite. Et un premier record du monde. Son temps ? 9"58 ! Soit onze centièmes de mieux que son temps pékinois. " J'étais à 100%. Mon coach est toujours en train de me pousser. J'ai réussi la course parfaite. J'ai couru le plus vite possible. Je ne sais pas si c'est possible de courir encore plus vite. Pékin était une surprise pour moi. Berlin, c'est une confirmation. Je pensais qu'il était possible de descendre en dessous des 9"6" . Lors de cette finale, Bolt, qui situe la limite humaine à 9"40, atteint la vitesse maximale de 44,72km/h.

20 août : 19"19 de folie

Quatre jours plus tard, et à la veille de son 23e anniversaire, le Jamaïcain s'offre une deuxième médaille d'or sur 200m. Là aussi, le record du monde est pulvérisé... de 11 centièmes. La Foudre s'abat de nouveau sur le tartan du Stade Olympique. Lors de cette finale du demi-tour de piste, cinq hommes passent sous les 20 secondes. "Je ne sais pas où je peux m'arrêter, j'essaie juste de courir le plus vite possible, même si je me sentais un peu fatigué. Je prends juste du plaisir, poussé par un stade comme celui-ci qui était complètement derrière moi, c'était vraiment un moment très cool pour moi", explique-t-il.

22 août : Le relais jamaïcain en or

En 37"31, la Jamaïque remporte le titre mondial du 4x100m masculin. Steve Mullings, Michael Frater, Asafa Powell et Usain Bolt, qui s'offre une 3e médaille d'or à Berlin, devancent Trinité-et-Tobago (37"62) et la Grande-Bretagne (38"02). La France est 8e et dernière (39"21). "On ne s'habitue pas aux victoires. Le relais, c'est vraiment amusant. Si on n'a pas battu le record, c'est un peu de ma faute. J'étais un peu fatigué", reconnait le roi de Berlin.

4 septembre : 19"57 à Bruxelles

Présent à Bruxelles, 6e et ultime opus de la Golden League, Usain Bolt remporte le 200m en 19"57, après avoir relâché à 15m de la ligne d'arrivée. Le Jamaïcain, qui signe le 4e chrono de l'histoire, devance l'Américain Wallace Spearmon (20"19) et l'Azéri Ramil Guliyev (20"47). Bolt possède désormais cinq des dix meilleures performances de tous les temps sur 200m. "Je me sentais bien et je m'attendais à courir vite. J'avais été rassuré à l'entraînement par cette nouvelle piste (identique à celle de Pékin) qui est vraiment très rapide. J'ai simplement été un peu "refroidi" par la météo. Et dans les 30 derniers mètres, j'ai vraiment senti la fatigue ", souffle le Jamaïcain.

13 septembre : Clap de fin à Thessalonique

Absent sur la ligne droite remportée par Tyson Gay, Usain Bolt remporte le 200m de la finale mondiale de Thessalonique. Le chrono indique 19"68. Tout de même. Parti au couloir n°5, derrière Wallace Spearmon, le Jamaïcain livre une course sérieuse, mais sans réelle folie. Fatigué après une saison usante, la Foudre n'a pas eu à forcer son talent. A l'arrivée, il devance l'Américain Wallace Spearmon (20"21). Brendan Christian (ANT) prend la 3e place en 20"65. Dans la foulée, Usain Bolt annonce qu'il prend l'avion le 14 septembre pour retourner en Jamaïque. La boucle est bouclée. Place aux vacances !

Eurosport - François-Xavier RALLET

15:32 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu