compteur

Avertir le modérateur

lundi, 31 août 2009

Barèmes des points FFA

bosco01.JPGLa saison athlétique 2009-2010 débute le 1er septembre avec de nouveaux barèmes de points FFA.

Radio Parilly à le plaisir de vous offrir les deux tables.

Féminine

Masculine

15:05 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 29 août 2009

DécaNation 2009, la sélection

logo_fr.gifBob Tahri (3000 m steeple), Romain Mesnil et Renaud Lavillenie (perche), les trois médaillés de Mondiaux de Berlin, ont été retenus dans la sélection française qui participera au DécaNation le 9 septembre à Paris.

Le DécaNation comporte dix épreuves (dames et messieurs), avec un athlète par nation. Le vainqueur de chaque épreuve marque 8 points, le deuxième 6, etc. L'équipe qui marque le plus de points remporte la compétition.

Les médaillés seront là
Reuters

Outre la France, l'Allemagne, Cuba, l'Espagne, les Etats-Unis, l'Italie, la Finlande et la Russie ont annoncé leur participation. Renaud Lavillenie, médaillé de bronze en Allemagne derrière Mesnil (2e), participera à l'épreuve du saut à la perche mais ne figurera pas dans le classement.

La sélection française

Messieurs:
Martial M'bandjock (100 m)
Leslie Djhone (400 m)
Jeff Lastennet (800 m)
Yohan Kowal (1500 m)
Garfield Darien (110 m haies)
Bob Tahri (3000 m steeple)
Romain Mesnil (perche)
Salim Sdiri (Longueur)
Yves Niaré (Poids)
Jean-François Aurokiom (Disque)

Dames:
Myriam Soumaré (100 m)
Symphora Behi (400 m)
Fanjanteino Felix (800 m)
Hind Dehiba (1500 m)
Cindy Billaud (100 m haies)
Sophie Duarte (3000 m steeple)
Thelie Mathiot (perche)
Vanessa Gladone (Longueur)
Jessica Cerival (poids)
Mélina Robert-Michon (disque).

15:58 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Meeting de Zurich, La réponse d'Isinbayeva

logo_fr.gifAprès son cuisant échec aux Mondiaux de Berlin, Yelena Isinbayeva a rappelé qu'elle restait bien la reine de la perche. A Zurich, la Russe a battu pour la 15e fois le record du monde en franchissant 5,06m dès son premier essai vendredi soir. Victoire d'Usain Bolt sur 100m, en 9"81.

Comment souvent, Zürich avait décidé de mettre les petits plats dans les grands ce vendredi. Cinquième des six opus de la Golden League 2009, le meeting Weltklasse proposait un plateau de qualité. Cinq jours après la fin des Mondiaux, pas moins de 35 médaillés berlinois, dont 14 en or, avaient répondu à l'invitation du Letzigründ. Comme on pouvait l'imaginer, la réunion helvète a tenu toutes ses promesses. Passée complètement à côté de son rendez-vous berlinois (aucune barre passée), Yelena Isinbayeva a pris une belle revanche sur elle-même en Suisse.

Après avoir fait l'impasse jusqu'à 4,71m, effacés dès son premier saut, la Russe a rapidement tué le concours en franchissant 4,81m, de nouveau au premier essai. Assurée de la victoire, sa cinquième en autant de meetings dorés, la Tsarine a demandé qu'on lui présente une barre à 5,06m, soit un centimètre de plus que son propre record du monde. Là encore, Isinbayeva n'a eu besoin que d'une seule tentative pour parvenir à ses fins. Ce nouveau record du monde est le 15e de la carrière de la double championne olympique en titre. Sa précédente marque datait des JO de Pékin, où elle avait franchi 5,05m en finale. "Ce soir, j'étais pleine de fraîcheur car à Berlin, je n'avais pas sauté ou presque", a-t-elle expliqué.

542338-6595527-317-238.jpg

Lire la suite

08:02 Écrit par La Com dans Athlétisme, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 26 août 2009

URGENT: Recherche stage commercial

LogoRP.jpgRECHERCHE D'UN TRAVAIL EN ALTERNANCE

JE DOIS DEBUTER LE 9 SEPTEMBRE, AIDEZ-MOI  !

Recherche un stage de commercial, BAC + 5, pour travailler 3 jours par semaine jusqu'au 30 Avril ou plus si affinitées !

Merci de votre aide!!!

Me contactez

14:39 Écrit par La Com dans Radio Parilly | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 24 août 2009

Marcel Ferrari sur France 3

marcelferrari.jpgInvité sur le plateau de France 3 Rhône-Alpes dimanche soir dans le cadre du journal télévisé, le Président de la  LARA a dressé un bilan de l'athlétisme régional à l'issue des Championnats du Monde de Berlin qui auront vu 6 athlètes rhônalpins fouler la piste bleue du stade Olympique, un record !

L'explosion de Christophe LEMAITRE au plus haut niveau, le travail des clubs, les Championnats de France Elite Valence 2010...Autant de sujets évoqués hier soir par Marcel FERRARI. Interview à retrouver en cliquant sur le lien ci-dessous

(sujet débutant à la 8ème minute du journal)

18:40 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les Rois de Berlin (2 ème partie)

logo_fr.gifAprès le premier volet consacré aux athlètes ayant remporté au moins deux titres mondiaux à Berlin, passons à celui des hommes et des femmes qui ont marqué l'épreuve planétaire à leur façon. Par leurs performances encore mais également par leur attitude en Allemagne.

STEVEN HOOKER (AUSTRALIE)
Médaille d'or : perche

Son coup de poker de dimanche restera dans les annales de l'épreuve. En trois sauts (un en qualification, deux en finale), le perchiste australien est devenu champion du monde. Blessé à l'adducteur droit, le deuxième performer de tous les temps (6,06m à Boston en février) s'est longtemps fait attendre en finale. Un premier échec à 5,85m, sa première barre tentée, l'obligea à tenter 5,90m pour prendre la tête du concours. Une hauteur qu'il fut le seul à passer. Mémorable !

VIDEO : La finale de la perche

____________________________________________________________________________________________

BLANKA VLASIC (CROATIE)
Médaille d'or : saut en hauteur

Son duel avec la star locale, Ariane Friedrich, devait être l'un des moments forts de ces Mondiaux. Les deux filles n'ont pas déçu. Le concours de la hauteur féminine fut riche en émotion et en suspense. Devant un public aussi passionné que respectueux pour l'adversaire, Blanka Vlasic a confirmé sa domination mondiale en glanant un deuxième titre consécutif après celui d'Osaka. La désillusion des JO de Pékin (2e derrière Tia Hellebaut) semble loin...

VIDEO : La finale de la perche

____________________________________________________________________________________________

LES LANCEURS ALLEMANDS
Médailles d'or : Robert Harting (disque), Steffi Nerius (javelot)
Médailles d'argent : Nadine Kleinert (poids), Betty Heidler (marteau)
Médaille de bronze : Ralf Bartels (poids)

Chez elle, l'Allemagne a terminé au 6e rang au tableau des médailles, avec un total de 9 breloques, dont plus de la moitié glanées par ses lanceurs et lanceuses. Deux de ceux-là ont décroché le titre suprême. Devant son public, Steffi Nerius a puisé les ressources nécessaires pour vivre le plus grand moment de sa carrière. Après trois médailles de bronze consécutives (2003, 2005 et 2007), la vice-championne olympique d'Athènes est enfin sacrée au javelot. Vainqueur en finale du disque, Robert Harting a lui aussi fait le show. Deuxième à Osaka, le massif discobole de Cottbus a cette fois-ci décroché l'or. Au dernier essai (69,43m, record personnel), au nez et à la barbe du Polonais Piotr Malachowski. Il a pu laisser exploser sa joie, en déchirant son T-Shirt. Une des images des Mondiaux.

____________________________________________________________________________________________

ANDREAS THORKILDSEN
Médaille d'or : Javelot

Double champion olympique en titre, le Norvégien n'a pas trouvé d'adversaire à sa hauteur en finale du javelot. Améliorant son meilleur jet de l'année (89,59m), Andreas Thorkildsen a repoussé la concurrence à plus de trois mètres. Le Cubain Guillermo Martinez s'est classé 2e avec 86,41m. Fiévreux, le champion du monde en titre, le Finlandais Tero Pitkämäki (5e) n'a pas pu rivaliser avec son ennemi préféré.

VIDEO : La finale du javelot

____________________________________________________________________________________________

YUSSUF SAAD KAMEL (BAHREIN)
Médaille d'or : 1500m
Médaille de bronze : 800m

Son père, le célèbre Billy Konchellah (roi du 800m aux Mondiaux 1987 et 1991), peut être fier. Sa progéniture est elle aussi devenue championne du monde. A Berlin, Yusuf Saad Kamel, né Gregory Konchellah, a couru pour le Bahreïn. Et plutôt bien, puisqu'il a offert à son pays d'adoption depuis 2003 deux médailles : une en or et une en bronze.

VIDEO : La finale du 1 500m
VIDEO : La finale du 800m

____________________________________________________________________________________________

VALERIE VILI (NOUVELLE-ZELANDE)
Médaille d'or : Poids

Avec 1,90m sous la toise et près de 110 kilos sur la balance, Valerie Vili n'est pas le genre de femme à prendre à la légère. Déjà sacrée à Osaka deux ans plus tôt, la Néo-Zélandaise de 24 ans, championne olympique à Pékin, a conservé sa couronne mondiale au terme d'un concours rondement mené. L'Allemande Nadine Kleinert (20,20m au 3e essai) l'a menacée jusqu'au bout. Mais le 5e jet de Vili, mesuré à 20,44m, lui a permis de rester la reine de sa discipline.

VIDEO : La finale du poids

____________________________________________________________________________________________

ANITA WLODARCZYK (POLOGNE)
Médaille d'or : Marteau
Record du monde : 77,96m

Battre un record du monde et se blesser dans la foulée n'arrive pas tous les jours. Le 22 août, c'est pourtant ce qui est arrivé à Anita Wlodarczyk en finale du marteau. Après avoir envoyé son marteau à près de 78 mètres à son 2e essai, la Polonaise a célébré son jet de façon un peu excessive. Et s'est donné... une entorse. Incapable de revenir dans la "cage", la 6e des JO de Pékin remporta tout de même le concours.

____________________________________________________________________________________________

TREY HARDEE (ETATS-UNIS)
Médaille d'or : Décathlon

Pour la première fois de sa jeune carrière, Trey Hardee est devenu champion du monde du décathlon à 24 ans. Si à Pékin, il avait été éliminé après un zéro pointé à la perche, à Berlin, personne ne fut en mesure de contrarier l'Américain (8 790 points), impeccable tout au long des "10 combats" qu'il a menés dans l'enceinte du Stade Olympique. Le Cubain Leonel Suarez a terminé 2e (8 640 points), devant le Russe Aleksandr Pogorelov (8 528 points).

____________________________________________________________________________________________

EZEKIEL KEMBOI (KENYA)
Médaille d'or : 3 000m steeple

Enfin ! Sacré à Berlin sur le 3 000m steeple, Ezekiel Kemboi a mis fin à la série qui le touchait depuis 2003. Médaillé d'argent à Paris, à Helsinki et à Osaka, le Kenyan a enfin récolté la plus belle des médailles. Il a également confirmé la mainmise de son pays sur la discipline depuis 1991. En douze éditions, le Kenya a remporté à huit reprises le titre mondial du 3 000m steeple. Sans compter les deux victoires de Saif Saaeed Shaheen (2003 et 2005), ex-Kenyan devenu Qatari.

VIDEO : La finale du 3 000m steeple

____________________________________________________________________________________________

RYAN BRATHWAITE (BARBADES)
Médaille d'or : 110m haies

Huitième hurdler mondial en arrivant à Berlin, Ryan Brathwaite a parfaitement tiré son épingle du jeu et a profité pleinement de l'absence du Cubain Dayron Robles, blessé et incapable de passer le stade des demi-finales. A 21 ans, il a battu deux fois son record personnel pour s'imposer en finale en 13"14, un centième devant les Américains Terrence Trammel et David Payne.

VIDEO : La finale du 110m haies

____________________________________________________________________________________________

MENTION SPECIALE :

Au public allemand, qui a donné une leçon de fair-play durant neuf jours. Le silence demandé par Ariane Friedrich lors de la finale de la hauteur ou le "happy birthday" chanté en l'honneur d'Usain Bolt le jour de ses 23 ans resteront deux grands moments de ces Mondiaux. Seule ombre au tableau, son attitude lors de la finale du 1 500m dames. L'Espagnole Natalia Rodriguez s'en souvient encore...

A LIRE AUSSI : LES ROIS DE BERLIN (1)

Eurosport - François-Xavier RALLETEnvoyer à un am

17:52 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les Rois de Berlin (1ère partie)

logo_fr.gifAvec trois titres mondiaux et deux records du monde, le Jamaïcain Usain Bolt est la star incontestée de Berlin. Le roi du sprint a son équivalent en fond : l'Ethiopien Kenenisa Bekele est le premier à réaliser le doublé 5000-10000m. Mais d'autres ont également marqué ces 12e Mondiaux de l'histoire.

USAIN BOLT (JAMAIQUE)
Médailles d'or : 100m, 200m, 4x100m
Records du monde : 9"58 (100m), 19"19 (200m)

Après la razzia de Pékin (trois titres olympiques auxquels il faut ajouter trois records du monde), Usain Bolt a poursuivi sa moisson à Berlin. Avec un bilan quasi-similaire à celui des derniers Jeux Olympiques. A seulement 23 ans, le Jamaïcain a déjà marqué de son empreinte de géant l'histoire de l'athlétisme. Interrogé sur ses prestations hors-normes, le sprinter caribéen n'a pas voulu faire taire les rumeurs : "Il y en aura toujours, mais moi, je sais que je cours vite et le dur travail que je fais pour y parvenir. Je ne me sens pas obligé de convaincre les gens, tout ce que je peux faire, c'est répéter que je suis propre". Soixante-treize ans après les quatre médailles d'or de l'Américain Jesse Owens aux JO de 1936, Usain Bolt a confirmé qu'il était bien le sprinteur de ce début de XXIe siècle.

VIDEO : La finale du 100m (9"58)
VIDEO : La finale du 200m (19"19)
VIDEO : La finale du 4x100m
VIDEO : Bolt, ce phénomène

____________________________________________________________________________________________

KENENISA BEKELE (ETHIOPIE)
Médailles d'or : 5 000m, 10 000m

Sa ligne droite finale du 5 000m restera comme l'une des images de ces Mondiaux de Berlin. A la lutte avec l'Américain Bernard Lagat, le petit Ethiopien (1,61m) est parvenu à s'arracher pour signer le premier doublé 5 000-10 000m de l'histoire des Championnats du monde. Si, sur la plus longue des deux distances, il avait reçu le soutien de ses compatriotes, sur la plus courte, il a dû se débrouiller tout seul. Désormais quintuple champion du monde, dont quatre titres de rang sur 10 000m, et triple médaillés d'or olympique, l'empereur éthiopien est en passe, semble-t-il, de dépasser son illustre compatriote, Haile Gebreselassie, roi du 10 000m mondial de 1993 à 1999, mais "seulement" double champion olympique (1996, 2000).

VIDEO : La finale du 5 000m

____________________________________________________________________________________________

ALLYSON FELIX (ETATS-UNIS)
Médailles d'or : 200m, 4x400m

C'était écrit. A 23 ans, l'Américaine est également entrée dans l'histoire de son sport. Avec ses cinquième et sixième titres mondiaux, la Californienne est devenue l'athlète féminine la plus titrée en championnats du monde. Après avoir égalé sa compatriote Gail Devers à l'issue de sa victoire sur le demi-tour de piste, Allyson Felix l'a dépassée dimanche soir, après le titre mondial décroché sur le relais 4x400m par l'équipe américaine. D'Osaka, elle avait rapporté trois médailles d'or (200m, 4x100m et 4x400m). De Berlin, ce ne fut que deux. La faute à un relais US 4x100m défaillant en demi-finale. Après Helsinki en 2005 et Osaka en 2007, Allyson Felix a décroché un troisième titre mondial consécutif sur 200m. Une première là aussi dans l'histoire de l'athlétisme. C'est fort. Très fort...

VIDEO : La finale du 200m (22"02)

____________________________________________________________________________________________

SANYA RICHARDS (ETATS-UNIS)
Médailles d'or : 400m, 4x400m

La malédiction est rompue. Le soulagement est bien là. Eternelle habituée à louper ses grands championnats, l'Américaine, qui n'a pourtant que 24 ans, s'est enfin offert un titre majeur. Après un 400m pékinois décevant, qui l'avait vue se contenter du bronze, Sanya Richards est devenue reine à Berlin. Bouclée en 49"00, meilleure performance mondiale de la saison, sa finale du tour de piste fut un modèle du genre et la voir sourire au moment de franchir la ligne était un réel plaisir. Pour couronner sa belle semaine, elle a triomphé avec le relais américain sur le 4x400m. "Avant j'avais des difficultés pour surmonter la pression. Aujourd'hui, je suis devenue une meilleure athlète", a-t-elle confié.

VIDEO : La finale du 400m (49"00)
VIDEO : Richards : en route pour le stade (1)
VIDEO : Richards : en route pour le stade (2)

____________________________________________________________________________________________

LASHAWN MERRITT (ETATS-UNIS)
Médailles d'or : 400m, 4x400m

Son sacre à Pékin avait annoncé le début de son règne. A Berlin, l'Américain a confirmé que celui de Jeremy Wariner, double tenant du titre, était bel et bien terminé. Nouveau patron du tour de piste mondial, LaShawn Merritt n'a pas trouvé d'adversaires à sa hauteur en Allemagne. En 44"06, le "quarter miler" a relégué son rival texan à plus d'une demi-seconde. "J'ai toujours dit que tout allait se passer aux 300 m et là, j'étais très bien, mentalement et physiquement. A chaque fois que je retrouve Jeremy en course, je sais que cela va aller vite", avait-il avoué le soir de son premier titre à Berlin. "Ce soir j'ai été le meilleur" , avait ajouté l'Américain également sacré avec le relais 4x400m, en conclusion de ces Mondiaux.

VIDEO : La finale du 400m (44"06)

____________________________________________________________________________________________

SHELLY-ANN FRASER (JAMAIQUE)
Médailles d'or : 100m, 4x100m

Le 17 août 2008, la Jamaïcaine est devenue championne olympique du 100m. Un an plus tard, jour pour jour, Shelly-Ann Fraser a ajouté à son tableau de chasse le titre mondial de la ligne droite. En 10"73, la Jamaïcaine de 22 ans est devenue la troisième performeuse de tous les temps, à égalité avec la Française Christine Arron. En finale, elle a devancé sa compatriote Kerron Stewart, qui était, avant ce 17 août 2009, la meilleure performeuse mondiale de la saison (10"75). Les deux sprinteuses ont triomphé conjointement avec le relais 4x100m.

VIDEO : La finale du 100m (10"73)
VIDEO : Fraser : en route vers le stade (1)
VIDEO : Fraser : en route pour le stade (2)

____________________________________________________________________________________________

KERRON CLEMENT (ETATS-UNIS)
Médailles d'or : 400m haies, 4x400m

Kerron Clement fait partie des six athlètes (avec Valerie Vili, Allyson Felix, Maryam Jamal, Blanka Vlasic et Yargelis Savigne) à avoir conservé le titre acquis à Osaka, deux ans plus tôt. Le puissant Américain, plus rapide que technique, a dominé le 400m haies (47"91, MPM 2009) des Mondiaux de Berlin. Aux côtés d'Angelo Taylor, de Jeremy Wariner et de LaShawn Merritt, Clement a remporté une seconde médaille d'or, en finale du relais 4x400m.

A suivre : LES ROIS DE BERLIN (2)

17:48 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 23 août 2009

Berlin Express (14)

540609-6569580-317-238.jpg

Pour tous les résultats

Site Berlin 2009 IAAF

Site FFA

Avec 22 médailles (10 en or, 6 en argent et 6 en bronze), les Etats-Unis ont terminé en tête du tableau des médailles, devant la Jamaïque avec 13 médailles (7 en or, 4 en argent et 2 en bronze) et le Kenya avec 11 médailles (4 en or, 5 en argent et 2 en bronze).

La France termine 20e avec 3 médailles (1 en argent et 2 en bronze).

Après les filles, le relais américain masculin a remporté le 4x400m des Mondiaux de Berlin. La Grande-Bretagne est 2e en 3'00"53, devant l'Australie (3'00"90). La France n'a pris que la 7e place de la finale en 3'02"65.

26200_big.jpg

Titre mondial pour les Etats-Unis en 3'17"84 lors du relais 4x400m dames, devant la Jamaïque et la Russie ! La France est 7e.

Allyson Felix rentre dans l'histoire ! Après avoir égalé Gail Devers après le 200m, l'Américaine passe seule en tête au nombre des titres mondiaux avec 6 médailles d'or !

L'Américaine Brittney Reese (7,10m) est championne du monde de la longueur devant la Russe Tatyana Lebedeva (6,97m) et la Turque Karin Mey Melis (6,80m). La Portugaise Naide Gomes est 4e avec 6,77m.

Bien que première sur la ligne, l'Espagnole Natalia Rodriguez a été disqualifiée lors de la finale du 1500m des Mondiaux de Berlin. La victoire est revenue à Maryam Yusuf Jamal (4'03"74), qui a devancé d'un centième la Britannique Lisa Dobriskey. L'Américaine Shannon Rowbury est 3e (4'04"18).

Le Norvégien Andreas Thorkildsen est champion du monde au javelot avec un jet à 89,59m. Le Cubain Guillermo Martinez est 2e avec 86,41m. La médaille de bronze revient au Japonais Yukifumi Murakami (82,97m). Déception pour Tero Pitkämäki, seulement 5e avec 81,90m.

Le Sud-Africain Mbulaeni Mulaudzi est champion du monde du 800m devant le Kenyan Alfred Yego (1'45"35) et Yusuf Saad Kamel (1'45"35 également), sacré sur 1500m à Berlin.

La Marocaine Mariem Alaoui Selsouli, forfait pour la finale du 1500 m des Mondiaux de Berlin dimanche, a subi un contrôle antidopage positif, a elle-même annoncé l'athlète à l'agence de presse marocaine.

L'Ethiopien Kenenisa Bekele, qui a mené toute la finale du 5 000m, s'est imposé en 13'17"10, devant l'Américain Bernard Lagat (13'17"33). Le Qatari C'Kurui James Kwalia prend la 3e place en 13'17"78. Bekele signe un retentissant doublé après sa victoire sur 10 000m.

540141-4924464-317-238.jpg

 

La chinoise Xue Bai est devenue championne du monde du marathon en s'imposant en 2h25:15 devant la Japonaise Yoshimi Ozaki et l'Ethiopienne Aselefech Merga. La Chinoise, championne d'Asie sur 5000 et 10000m, améliore en même temps son record de la saison.

Salim Sdiri, présent en finale mondiale du concours de longueur, ne digère pas sa prestation de samedi à Berlin. Avec 8,07m, le Français s'est classé 6e de la finale remportée par l'Américain Dwight Phillips (8,54m).

"Sixième avec 8,07 m, cela ne me va pas du tout. Ce n'est pas digne d'un Championnat du monde, mais d'un meeting pour faire des réglages. C'est dur, car la piste depuis le début, je ne la sentais pas. S'est ajoutée à cela une contracture aux ischios après mon deuxième essai, cela n'aide pas du tout."

"Dans la tête, cela devient dur. Ce qui est rageant, c'est que le podium était jouable. J'ai fait dans l'ensemble une belle saison, sauf ici. Une médaille, cela aurait une façon de remercier tous ceux qui m'ont soutenu depuis mon accident, mon entraîneur, ma famille, le team Lagardère. Je suis parti du 15e sous-sol et je me retrouve presque dans un gratte-ciel".

Salim Sdiri a été atteint dans le dos par le javelot du Finlandais Tero Pitkamaki lors du meeting de Rome en 2007. Il s'en sortira malgré une grave blessure au rein droit et au foie.

 

Avec trois médailles, une en argent et deux en bronze, l'équipe de France est remontée à la 18e place du tableau des médailles. Les Etats-Unis (17 médailles dont 7 en or, 5 en argent et 5 en bronze) sont en tête devant la Jamaïque (12 médailles dont 7 en or, 3 en argent et 2 en bronze).

12:16 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (2) |  Facebook |  Imprimer | |

Romain Mesnil et Renaud Lavillenie, d'argent et de bronze

leprog.jpgCes types-là ont vraiment du cœur au ventre ! A toi, à moi, à toi, à moi, à lui. Les perchistes s'en sont mis plein la tête hier soir dans l'un des plus beaux concours de l'histoire, sans doute l'un des grands moments des Mondiaux de Berlin qui n'en ont pas manqués.

Steve Hooker (1er ; 5,90), Romain Mesnil (2e ; 5,85m) et Renaud Lavillenie (3e ; 5,80m), les trois meilleurs performeurs de l'année, se sont livrés une grande bataille, tactique, physique, psychologique. Rien n'a manqué sauf un Bleu sur la plus haute marche du podium… Une fois que tout a été fini, lorsque Lavillenie puis Mesnil ont fait tomber les dernières barres de la soirée à 5,90m, cela valait bien de longues embrassades. Good game !

MESNIL2.jpg

Lire la suite

07:37 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 22 août 2009

Berlin 2009, programme du 23 août

berlin_2009_logo.jpg

11:15 Marathon - Femme - Finale
16:15 Longueur - Femme - Finale
16:20 Javelot - Homme - Finale
16:25 5 000 m - Homme - Finale
17:00 1500 m - Femme - Finale
17:25 800 m - Homme - Finale
17:50 4x400m - Femme - Finale
18:15 4x400m - Homme - Finale

22:22 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Berlin Express (13)

25998_big.jpg

La Jamaïque (37"31) a remporté le titre mondial du 4x100m masculin. Usain Bolt, qui s'offre une 3e médaille d'or à Berlin, et ses compatriotes ont devancé Trinité-et-Tobago (37"62) et Grande-Bretagne (38"02). La France est 8e et dernière (39"21).

Anita Wlodarzcyk, qui a battu le record du monde au 2e essai (77,96m), est championne du monde du marteau. La Polonaise s'est blessé en le célébrant et n'a plus lancé après ce jet. L'Allemande Betty Heidler (77,12m, record national) et la Slovaque Martina Hrasnova (74,79m) sont 2e et 3e.

Stéphanie Falzon, 9e de la finale du lancer du marteau avec 71,40 m :
« C’est un bilan mitigé. Je ne passe pas dans les huit pour une dizaine de centimètres. Et c’est encore l’Italienne qui termine juste devant moi comme pendant toute l’année. J’ai fait un très beau premier essai. Ensuite, j’ai pris des risques mais ça n’est pas passé. C’est un beau championnat pour moi. Je suis contente même si je reste sur ma faim. »

Manuéla Montebrun, 12e de la finale du lancer du marteau avec 69,92 m :
« Le niveau était très relevé. J’ai donné tout ce que j’avais. Je ne suis pas loin de mon meilleur niveau de l’année. Par rapport à l’opération que j’ai subie cette année, c’est déjà une grande victoire pour moi d’être ici. Je ne suis pas loin de ma performance des qualifications mais je n’avais pas les armes pour être dans les huit. »


Comme à Osaka, Romain Mesnil est vice-champion du monde de la perche à Berlin. Le Français, qui a passé 5,85m au 1er essai, a pris la 2e place de la finale remportée par l'Australien Steven Hooker, qui n'a sauté que deux fois (5,90m au 1er essai). Renaud Lavillenie complète le podium (5,80m au 1er).

L'équipe de France s'est qualifiée pour la finale du 4x400m dames. V. Michanol, A. Kamga, S. Behi et S. Desert-Mariller ont terminé 3e de leur demi-finale en 3'29"60.

Le relais jamaïcain a remporté le titre mondial du 4x100m féminin à Berlin. S. Facey, S. Fraser,A. Bailey,K. Stewart ont dominé la finale en 42"06. Les Bahamas ont pris la 2e place, devant l'Allemagne

Anita Wlodarczyk a établi un nouveau record du monde du marteau en finale des Mondiaux de Berlin. La Polonaise a envoyé à 77,96m ! L'ancien record du monde était fixé à 77,80m par la Russe Tatyana Lyzenkho.

Irving Saladino, qui a mordu ses trois essais, est passé à côté de sa finale de la longueur des Mondiaux de Berlin. Le Panaméen, qui ne sera pas classé, est éliminé et n'a pas eu droit à trois essais supplémentaires. Salim Sdiri est 7e et a pu continuer son concours.

Deuxième (3'01"65) de sa demi-finale derrière les Etats-Unis (3'01"40), le relais tricolore (L. Djhone, T. Venel, Y. Fonsat, Y. Decimus) s'est qualifié pour la finale du 4x400m messieurs des Mondiaux de Berlin.

Le relais américain a été éliminé en demi-finale du 4x100m dames. Les sprinteuses US n'ont pu rallier l'arrivée après la blessure de Muna Lee qui a chuté avec le témoin...

Présente dans la 1re des trois demi-finales, la Jamaïque (S. Facey,S. Fraser,A. Bailey,K. Stewart) s'est facilement qualifiée pour la finale du relais 4x100m en 41"88, à 15 centièmes de son record national. Les Bahamas ont pris la 2e place.

Abel Kurui est devenu champion du monde de marathon, samedi à Berlin, en 2h06:55, record des championnats du monde, devant son compatriote kényan Emmanuel Kipchirchir Mutai. L'Ethiopien Tsegay Kebede prend la médaille de bronze pour 1 minutes 41 de plus.

Le premier Français à l'arrivée est Simon Munyutu en 2h17:53 (33e), devant James Kibocha theuri (2h20:24, 42e). Un temps aux avant-postes, Driss El Himer a fini en 2h21:19 à la 45e place.

18:49 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Mélina Robert-Michon, interview exclusive pour R.P.

LogoRP.jpgR.P.: Mélina, je suis de retour de parilly, beaucoup de frustration comme pour toi certainement, de l'avis général mais une grande fierté aussi, finaliste ce n'est  pas permis à tout le monde ?

Mél: oui un peu de tout ça e même temps!!

R.P.: Je me doute que la nuit a été agitée et ce matin au réveil ton analyse ?

Mél :C'est quand même une place de finaliste deux ans de suite et ce n'est pas rien !

Mais je sentais qu'il y avait de quoi faire mieux, le podium est loin donc pas de regret  mais derrière la 4ème est à 62m...y avait de quoi grappiller !

R.P.: Aujourd'hui je suppose que tu vas soutenir les copines* ?

Mél: Of course !!!

R.P.: Toi qui les connais bien que peuvent elles faire?

Mél! J'espère bien, la aussi il y a des places a prendre, Stéphanie Falzon n'a rien a perdre c'est tout bonus !

Manuela Montebrun  est sur une pente ascendante et a l'expérience pour elle.Il y a deux filles au dessus après ...

 

* Finale du marteau féminin à 19h30

Christophe Lemaitre et le Haut Bugey en finale

leprog.jpgIls passent par la petite porte mais le relais 4x100m français a gagné hier soir son billet pour la finale. Troisièmes de la série 1 en 38''59 derrière Trinidad-et-Tobago (38''47) et le Japon (38''53), après avoir dû patienter 40 minutes en chambre d'appel, ils arrachent leur qualification au temps.

Conséquence directe, ils héritent du couloir 1 (à la corde) pour affronter ce soir (20h) la Jamaïque de Bolt, les Etats-Unis de Gay (1) et la Grande-Bretagne.

relais.jpg

« On est soulagé », estime quand même Pierre-Alexis Pessonneaux, le sprinter espoir de Belley (Ain) titularisé au poste 3 au côté des trois incontournables, Pognon, Mbandjock et son partenaire de club de l'AS Aix-les-Bains, le Culozien Christophe Lemaitre, chargé de conclure. Si Pessonneaux est confirmé ce soir en finale, le collectif sera composé à 50% de Haut-Bugistes, installés à 18 kilomètres l'un de l'autre ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que les passages de se qualifient témoins n'ont pas été très bien huilés hier soir. « On avait choisi d'assurer le coup, explique Pessonneaux. Avec les aléas, la pluie, le retard et le bruit qu'il y a dans le stade, ce n'est pas facile. En finale, on prendra plus de risques. »

Auteur d'une belle dernière ligne droite, Christophe Lemaitre ne boude pas son plaisir. Après avoir été éliminé en quart du 100m sur faux départ, le champion d'Europe junior tient sa finale : « Je suis super content, dit-il. Je savais qu'on avait une carte à jouer. On redore le blason du 4x100m français. Et vu ce qu'on a fait ce soir (hier), on a de la marge pour aller plus vite. On peut créer la surprise comme en 2005 (ndlr : champions du monde à Helsinki). »

B.S.

(1) Le relais américain disqualifié !

Le relais 4x100 m messieurs américain a été officiellement disqualifié tard hier soir après un mauvais passage de témoin lors du 1er tour. La Grande-Bretagne avait déposé une réclamation pour un passage de témoin hors zone entre Shawn Crawford et Darvis Patton.

Après étude de la vidéo, le juge arbitre a disqualifié l'équipe américaine qui avait aussitôt fait appel mais ce dernier a été rejeté.

07:54 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Mélina Robert-Michon comme à Pékin

leprog.jpgSa huitième place aux JO de Pékin lui avait ouvert l'appétit. Et pas qu'un peu. Forte de sa première intrusion parmi les finalistes dans un grand championnat planétaire, la Lyonnaise (30 ans) aux trois JO était arrivée à Berlin pour ses quatrièmes Mondiaux, avec des ambitions décuplées.

«Huitième ou cinquième, c'est pareil. Il faut viser le podium », disait-elle en substance. La recordwoman de France devra se contenter d'avoir confirmé son rang (8e ; 60,92m).

Hier soir, les yeux humides, elle avait du mal à considérer le verre à moitié plein : « Huitième, ce n'est pas un mauvais résultat mais ce n'est pas celui que je voulais. Je ne suis pas loin de mon meilleur résultat de la saison. Mais il m'a manqué le petit plus qui fait la différence. »

L'an passé en Chine, Mélina Robert-Michon avait lancé à son 3e essai à 60,66m.

25943_big.jpg

Hier soir, elle mit moins longtemps à entrer dans le concours, pourtant débuté avec près d'une heure de retard sur le programme par une température frisquette, le temps de laisser passer l'orage et d'éponger l'aire de lancer.

« Je n'ai pas trop mal géré les conditions, racontait-elle.

En tout cas, je n'avais pas l'impression d'être moins bien. Je n'ai pas réussi à me mettre vraiment dans le concours.

Je ne sais pas vraiment ce qui a cloché. J'ai dû faire des fautes techniques. Après avoir bien débuté, j'ai eu du mal à passer la vitesse supérieure.»

En balançant son engin à 60,92m à son 2e jet, elle s'installait même dans le haut du classement. Un 3e à 60,89m ne lui permettait pas d'avancer.

Elle se mettait même à reculer au point de craindre pour sa place de finaliste quand Perkovic (9e) se présentait pour sa 3e tentative, finalement hors secteur.

« J'ai eu peur de ne pas être dans les huit. A ce moment là, j'ai été soulagée et ça m'a donné envie. Mais trop d'envie tue l'envie…» Elle n'ira pas plus loin.

Le podium à 100% à plus de 65m, composé de l'Américaine Samuels (65,44m), de la Cubaine Barrios (65,31m) et de la Roumaine Grasu (65,20m), était de toute façon très haut perché.

B.S

vendredi, 21 août 2009

Berlin 2009, programme du 22 août

berlin_2009_logo.jpg

11:45 Marathon - Homme - Finale
18:05 Longueur - Homme - Finale
18:10 4x100m - Femme - Demi-Finale
18:15 Perche - Homme - Finale
18:55 4x400m - Homme - Demi-Finale
19:30 Marteau - Femme - Finale
19:35 5 000 m - Femme - Finale
20:00 4x100m - Femme - Finale
20:15 4x400m - Femme - Demi-Finale
20:50 4x100m - Homme - Finale

23:21 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Berlin Express (12)

berlin_2009_logo.jpgLe Russe Yaroslav Rybakov a remporté le concours de la hauteur ce vendredi, aux Mondiaux de Berlin. En passant une barre de 2,32 m, il devance à la même hauteur le Chypriote Kyriakos Ioannou, deuxième, qui l'a passé à son troisième essai, contre deux au Russe. Le Polonais Sylwester Bednarek et l'Allemand Raul Spank sont troisièmes ex aequo, également avec 2,32 m. Rybakov, 29 ans, avait terminé trois fois deuxième aux Mondiaux, en 2001, 2005 et 2007.

L'Australienne Dani Samuels est championne du monde du disque (65,44m), devant la Cubaine Yarelis Barrios (65,31m) et la Roumaine Nicoleta Grasu (65,20m).Mélina Robert-Michon est huitième avec 60m92.

Pour passage de témoin hors zone, le relais américain, qui avait remporté sa série en 37"97, a été disqualifié en demi-finales du relais 4x100m. On ne verra donc plus Tyson Gay à Berlin. L'Américain devait rentrer en finale...

Le Français Leslie Djhone, parti au couloir n°1, s'est classé 8e de la finale du 400m en 45"90. Champion olympique à Pékin, LaShawn Merritt a conquis le titre mondial du tour de piste en 44"06, meilleure performance mondiale de la saison.

Hind Dehiba (FRA), de retour après une suspension de deux ans pour dopage, ne s'est pas qualifiée pour la finale du 1500 mètres. Elle a terminé 8e alors qu'elle a abordé la dernière ligne droite en 3e position.

Les deux premières des J.O. de 2008 n'ont pas passé le cap : la championne de Pékin, Nancy Langat (KEN), a fini 6e, et la vice-championne Iryna Lishchynska (UKR) a renoncé à 400 mètres du but.

Le Français Jeff Lastennet a été éliminé en demi-finale du 800m. Le Tricolore a terminé 5e de sa série en 1'57"43. Le Soudanais Kaki, prétendant à l'or mondial, a été victime d'une chute en début de course et n'ira pas en finale non plus.

26072_big.jpg

L'équipe de France (Ronald Pognon, Martial Mbandjock, Pierre Alexis Pessonneaux et Christophe Lemaître), 3e de sa série mais repêchée au temps, s'est qualifiéé pour la finale du relais 4x100m des Mondiaux de Berlin, qui aura lieu samedi.

relais.jpg

Sous une pluie battante, Eloyse Lesueur n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale du saut en longueur des Mondiaux de Berlin. La Française, 9e du Groupe B, a sauté à 6,40m, bien loin des 6,75m qualificatifs.

Le Marocain Jaouad Gharib, double champion du monde (2003 et 2005), a renoncé à disputer le marathon des Mondiaux, programmée samedi à Berlin, en raison de douleurs persistantes au bas du dos.

Egalement médaille d'argent aux JO de Pékin, Gharib, 37 ans, est blessé depuis sa 3e place au marathon de Londres, disputé le 26 avril.

"J'aurais aimé y être pour gagner un 3e titre mondial, mais, après consultation, le médecin m'a mis en garde des dangers d'une participation pour la suite de ma carrière", a expliqué l'athlète du Moyen-Atlas.

tous les résultats

19:44 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Berlin Express (11)

logo_fr.gif

Vice-champion du monde du 50 km marche en 2007, contraint à l'abandon aux jeux Olympiques de Pékin en 2008, Yohann Diniz a vécu une nouvelle désillusion en prenant la 12e place des Mondiaux de Berlin vendredi.

YOHANN DINIZ, que pouvez-vous dire sur la course ?

Y.D. : "Ça a été super dur. J'étais bien jusqu'au 25e km. Je maîtrisais bien et puis j'ai commencé à prendre des cartons. Un, puis deux. J'ai douté mentalement j'ai pris un coup, j'avais peur de ne pas finir, de me faire sortir. Et puis il y a eu une chute de tout, de concentration, d'adrénaline... J'ai essayé de maîtriser mais je n'avais plus rien. J'avais mal partout. J'ai eu des +couilles+ et j'ai terminé. Finir un 50 km comme ça, je peux vous dire que je n'ai pas fait semblant. Je suis content de finir, parce que ça a été dur. Je suis allé dans une grosse galère pour finir. Mais je n'ai pas le tempérament à abandonner. L'an passé (à Pékin), ce n'était pas Yohann Diniz qui a fait les JO, c'était un spectateur. Cette année, j'étais acteur."

540851-6573639-317-238.jpg

Y avait-il des signes qui pouvaient laisser entrevoir cet échec ?

Y.D. : "Non. J'ai bien bossé toute l'année, cela n'a pas payé. Il n'y avait aucun signe, j'étais bien. Mais voilà... pas d'explication. Les cartons m'ont déstabilisé mentalement, je ne comprenais pas, je doutais. Entre le 30e et le 40e j'ai eu 10 km pénibles. Je m'arrête, je vomis. C'est vraiment la tronche qui m'a aidé à finir. J'étais vraiment prêt. Ça fait partie de mes moins bons souvenirs et j'espère qu'il me servira pour les prochains coups et qu'on pourra fêter des médailles avant ma retraite."

On vous a vu faire l'accordéon, être décroché, revenir et ce à plusieurs reprises. Y a-t-il eu une erreur tactique ?

Y.D. : "J'ai l'impression que tout le monde a fait l'accordéon. Un coup Schwazer (l'Italien champion olympique qui a abandonné), un coup Kirdyapkin (le vainqueur), un coup Diniz. Et tout le monde a sauté. Ça a été du n'importe quoi pendant 25, 30 km. Pas comme d'habitude. Tout le monde a cherché à faire sauter les autres. Ce n'était pas la course qu'on imaginait. On s'est tous mis des sacs. La conclusion c'est peut être qu'il ne faut pas être devant tout de suite et refaire les courses que j'ai pu faire il y a quelques années pour aller chercher un podium. Je marquais mes adversaires mais finalement mieux vaut être derrière. Tout les favoris se sont faits exploser et les outsiders ont gagné. Kirdyapkin (champion du monde en 2005) n'a rien fait pendant 3 ans et là il gagne."

Sergueï Kirdyapkin l'a emporté (3h38'35''). Le Norvégien Nymark et l'Espagnol Garcia l'ont accompagné sur le podium. Les deux autres Français engagés, Hervé Davaux et Cédric Houssaye, ont terminé respectivement 20e (3h57'10) et 27e

17:05 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Garfield Darien, la frustation

leprog.jpgSitôt la ligne franchie, Garfield Darien s'est pris la tête entre les mains avant de chercher à se retirer dans son immense déception. Cinquième de la troisième demi-finale, le jeune hurdler lyonnais (21 ans) venait de passer à côté de la finale pour sa première participation aux Mondiaux.

S'il peut être déçu du résultat, c'est surtout la frustration qui devait finalement l'emporter.

Tout s'est passé dans les dix premiers mètres. A vitesse réelle, c'est loin d'être évident. C'est tout juste si on voyait Darien, couloir 5, se désaxer de la droite vers la gauche au franchissement de la première haie, tandis que l'enchaînement avec la deuxième haie ne semblait pas très académique non plus. En fait, expliquera-t-il plus tard, «j'ai été percuté par l'Allemand qui était à droite (Helge Schwazer, 8e) et ça me stoppe tout de suite». «C'est comme si j'avais pris un mur! Même si la course était ouverte, à ce niveau là, ça ne pardonne pas...» Il avait beau cavaler, l'élimination était au bout de la piste (5e en 13''57 d'une course remportée par l'Anglais Sharman en 13''38).

«Quand je vois mon chrono, je suis encore plus dégoûté. Je suis sorti sans avoir pu m'exprimer. C'est ce qui me déçoit le plus. J'étais capable d'améliorer mon chrono de Monaco (13''36), de gagner ma demie, de faire un gros truc. J'aurais préféré sortir en faisant une faute technique...» Un temps évoquée, la possibilité de porter réclamation était finalement abandonnée: simple fait de course.

Dommage car il y avait de la place pour entrer en finale. Les demies avaient laissé un «gros» de plus de plus sur le carreau, après les désertion du champion du monde en titre Liu Xiang et son prédécesseur au palmarès Ladji Doucouré, tous les deux blessés. Dans la même série que Darien, le champion olympique et recordman du monde Dayron Roblès se «pétait» vraiment dès la deuxième haie. Sa cuisse n'a pas tenu. Du coup, la finale s'est gagnée en 13''14 (+0,1m/s). Pas mal quand même! C'est Ryan Brathwaite de la Barbade qui décroche le gros lot devant les deux Américains Trammell et Payne (tous les deux 13''15).

25950_big.jpg

B.Steen

Le Jour de Mélina Robert-Michon

leprog.jpgArrivée à Berlin avec un objectif déclaré de podium, Mélina Robert-Michon aura fort à faire ce soir en finale du disque (20h20). La 8e des JO de Pékin a donné des gages de forme en réalisant la distance de qualification à son second jet avant-hier (61,53m pour 61,50m; 10e). Mais le hic, c'est qu'elle n'est pas la seule. Aucune des favorites n'est passée à la trappe. «Les qualif' ont été parmi les plus relevées de l'histoire...», observe son coach Serge Debié. Il y a deux jours, la Lyonnaise avait déjà «hâte» de disputer cette finale dans une ambiance survoltée, les Allemands étant particulièrement friands des épreuves de lancers. «Tous les voyants sont au vert et maintenant il faut que je me fasse plaisir, disait-elle. C'est pour vivre des moments comme ça que je m'entraîne toute l'année. Autant en profiter!» A suivre aussi, la finale du 400m avec Djhone, malheureusement placé à la corde, ainsi que le 50km marche (lire par ailleurs) et la finale de la hauteur avec Hanany.

B.Steen

getCADY03ZO.jpg

jeudi, 20 août 2009

Berlin 2009, programme du 21 août

berlin_2009_logo.jpg

09:10 50 km marche - Homme - Finale
17:05 Javelot - Homme - Qualification
18:00 Longueur - Femme - Qualification
19:15 Hauteur - Homme - Finale
19:30 4x100m - Homme - Demi-Finale
20:00 1500 m - Femme - Demi-Finale
20:20 Disque - Femme - Finale
20:30 800 m - Homme - Demi-Finale
21:00 200m - Femme - Finale
21:20 400m - Homme - Finale

 

21:32 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu