compteur

Avertir le modérateur

lundi, 24 août 2009

Les Rois de Berlin (2 ème partie)

logo_fr.gifAprès le premier volet consacré aux athlètes ayant remporté au moins deux titres mondiaux à Berlin, passons à celui des hommes et des femmes qui ont marqué l'épreuve planétaire à leur façon. Par leurs performances encore mais également par leur attitude en Allemagne.

STEVEN HOOKER (AUSTRALIE)
Médaille d'or : perche

Son coup de poker de dimanche restera dans les annales de l'épreuve. En trois sauts (un en qualification, deux en finale), le perchiste australien est devenu champion du monde. Blessé à l'adducteur droit, le deuxième performer de tous les temps (6,06m à Boston en février) s'est longtemps fait attendre en finale. Un premier échec à 5,85m, sa première barre tentée, l'obligea à tenter 5,90m pour prendre la tête du concours. Une hauteur qu'il fut le seul à passer. Mémorable !

VIDEO : La finale de la perche

____________________________________________________________________________________________

BLANKA VLASIC (CROATIE)
Médaille d'or : saut en hauteur

Son duel avec la star locale, Ariane Friedrich, devait être l'un des moments forts de ces Mondiaux. Les deux filles n'ont pas déçu. Le concours de la hauteur féminine fut riche en émotion et en suspense. Devant un public aussi passionné que respectueux pour l'adversaire, Blanka Vlasic a confirmé sa domination mondiale en glanant un deuxième titre consécutif après celui d'Osaka. La désillusion des JO de Pékin (2e derrière Tia Hellebaut) semble loin...

VIDEO : La finale de la perche

____________________________________________________________________________________________

LES LANCEURS ALLEMANDS
Médailles d'or : Robert Harting (disque), Steffi Nerius (javelot)
Médailles d'argent : Nadine Kleinert (poids), Betty Heidler (marteau)
Médaille de bronze : Ralf Bartels (poids)

Chez elle, l'Allemagne a terminé au 6e rang au tableau des médailles, avec un total de 9 breloques, dont plus de la moitié glanées par ses lanceurs et lanceuses. Deux de ceux-là ont décroché le titre suprême. Devant son public, Steffi Nerius a puisé les ressources nécessaires pour vivre le plus grand moment de sa carrière. Après trois médailles de bronze consécutives (2003, 2005 et 2007), la vice-championne olympique d'Athènes est enfin sacrée au javelot. Vainqueur en finale du disque, Robert Harting a lui aussi fait le show. Deuxième à Osaka, le massif discobole de Cottbus a cette fois-ci décroché l'or. Au dernier essai (69,43m, record personnel), au nez et à la barbe du Polonais Piotr Malachowski. Il a pu laisser exploser sa joie, en déchirant son T-Shirt. Une des images des Mondiaux.

____________________________________________________________________________________________

ANDREAS THORKILDSEN
Médaille d'or : Javelot

Double champion olympique en titre, le Norvégien n'a pas trouvé d'adversaire à sa hauteur en finale du javelot. Améliorant son meilleur jet de l'année (89,59m), Andreas Thorkildsen a repoussé la concurrence à plus de trois mètres. Le Cubain Guillermo Martinez s'est classé 2e avec 86,41m. Fiévreux, le champion du monde en titre, le Finlandais Tero Pitkämäki (5e) n'a pas pu rivaliser avec son ennemi préféré.

VIDEO : La finale du javelot

____________________________________________________________________________________________

YUSSUF SAAD KAMEL (BAHREIN)
Médaille d'or : 1500m
Médaille de bronze : 800m

Son père, le célèbre Billy Konchellah (roi du 800m aux Mondiaux 1987 et 1991), peut être fier. Sa progéniture est elle aussi devenue championne du monde. A Berlin, Yusuf Saad Kamel, né Gregory Konchellah, a couru pour le Bahreïn. Et plutôt bien, puisqu'il a offert à son pays d'adoption depuis 2003 deux médailles : une en or et une en bronze.

VIDEO : La finale du 1 500m
VIDEO : La finale du 800m

____________________________________________________________________________________________

VALERIE VILI (NOUVELLE-ZELANDE)
Médaille d'or : Poids

Avec 1,90m sous la toise et près de 110 kilos sur la balance, Valerie Vili n'est pas le genre de femme à prendre à la légère. Déjà sacrée à Osaka deux ans plus tôt, la Néo-Zélandaise de 24 ans, championne olympique à Pékin, a conservé sa couronne mondiale au terme d'un concours rondement mené. L'Allemande Nadine Kleinert (20,20m au 3e essai) l'a menacée jusqu'au bout. Mais le 5e jet de Vili, mesuré à 20,44m, lui a permis de rester la reine de sa discipline.

VIDEO : La finale du poids

____________________________________________________________________________________________

ANITA WLODARCZYK (POLOGNE)
Médaille d'or : Marteau
Record du monde : 77,96m

Battre un record du monde et se blesser dans la foulée n'arrive pas tous les jours. Le 22 août, c'est pourtant ce qui est arrivé à Anita Wlodarczyk en finale du marteau. Après avoir envoyé son marteau à près de 78 mètres à son 2e essai, la Polonaise a célébré son jet de façon un peu excessive. Et s'est donné... une entorse. Incapable de revenir dans la "cage", la 6e des JO de Pékin remporta tout de même le concours.

____________________________________________________________________________________________

TREY HARDEE (ETATS-UNIS)
Médaille d'or : Décathlon

Pour la première fois de sa jeune carrière, Trey Hardee est devenu champion du monde du décathlon à 24 ans. Si à Pékin, il avait été éliminé après un zéro pointé à la perche, à Berlin, personne ne fut en mesure de contrarier l'Américain (8 790 points), impeccable tout au long des "10 combats" qu'il a menés dans l'enceinte du Stade Olympique. Le Cubain Leonel Suarez a terminé 2e (8 640 points), devant le Russe Aleksandr Pogorelov (8 528 points).

____________________________________________________________________________________________

EZEKIEL KEMBOI (KENYA)
Médaille d'or : 3 000m steeple

Enfin ! Sacré à Berlin sur le 3 000m steeple, Ezekiel Kemboi a mis fin à la série qui le touchait depuis 2003. Médaillé d'argent à Paris, à Helsinki et à Osaka, le Kenyan a enfin récolté la plus belle des médailles. Il a également confirmé la mainmise de son pays sur la discipline depuis 1991. En douze éditions, le Kenya a remporté à huit reprises le titre mondial du 3 000m steeple. Sans compter les deux victoires de Saif Saaeed Shaheen (2003 et 2005), ex-Kenyan devenu Qatari.

VIDEO : La finale du 3 000m steeple

____________________________________________________________________________________________

RYAN BRATHWAITE (BARBADES)
Médaille d'or : 110m haies

Huitième hurdler mondial en arrivant à Berlin, Ryan Brathwaite a parfaitement tiré son épingle du jeu et a profité pleinement de l'absence du Cubain Dayron Robles, blessé et incapable de passer le stade des demi-finales. A 21 ans, il a battu deux fois son record personnel pour s'imposer en finale en 13"14, un centième devant les Américains Terrence Trammel et David Payne.

VIDEO : La finale du 110m haies

____________________________________________________________________________________________

MENTION SPECIALE :

Au public allemand, qui a donné une leçon de fair-play durant neuf jours. Le silence demandé par Ariane Friedrich lors de la finale de la hauteur ou le "happy birthday" chanté en l'honneur d'Usain Bolt le jour de ses 23 ans resteront deux grands moments de ces Mondiaux. Seule ombre au tableau, son attitude lors de la finale du 1 500m dames. L'Espagnole Natalia Rodriguez s'en souvient encore...

A LIRE AUSSI : LES ROIS DE BERLIN (1)

Eurosport - François-Xavier RALLETEnvoyer à un am

17:52 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu