compteur

Avertir le modérateur

lundi, 12 janvier 2009

Départemental de Cross dans la presse

leprog.jpg

Championnats du Rhone et de l'Ain : ça repart pour Talaouanou

Le néo-Lyonnais, à l’envie retrouvée, a succédé à son partenaire de club Carlos da Silva en dominant Willems et Hours. Fatima Abaach empoche à 43 ans son premier titre départemental.

Pour un peu, ils auraient pu couper à travers le lac des Sablons figé dans la glace… Mais contre toute attente, l’hiver rugueux des dernières semaines n’a fait que « tapisserie » hier en bordure du plan d’eau de Belleville-sur-Saône où un fragile rayon soleil a suffi pour redonner un semblant d’élasticité au parcours (quelques entorses ont quand même été dénombrées le matin) et surtout beaucoup de baume au cœur des 1400 concurrents des championnats du Rhône et de l’Ain de cross-country associés dans une seule et même épreuve pour la première fois de l’histoire.

2009_0111Image0959.JPG

Au regard de la réussite de la journée organisée par l’Athlé Calade Val de Saône de Philippe Lavieille, l’expérience a toutes les chances d’être reconduite à l’avenir. « J’y suis très favorable », déclarait hier Marie-Claude Leonard, la présidente du comité de l’Ain qui avait fait à ses homologues du Rhône la demande en mariage des championnats afin d’«offrir » un surcroît de niveau à ses administrés. À chaque département ses podiums, mais côté l’opposition, les athlètes de l’Ain ont été servis…


Comme c’était à prévoir, les licenciés du Rhône ont largement dominé la journée réalisant le carton plein chez les hommes, tandis que les Oyonnaxiennes sauvaient sans surprise l’honneur de leur département. La championne de France junior en titre, Clémence Tavernier, s’est rassurée après avoir loupé la qualification pour les championnats d’Europe de sa catégorie en raison d’une périostite. Ça n’a pas été de tout repos en revanche pour Anne-Cécile Thévenot. À court de condition après avoir coupé mi-décembre dans la foulée des « Europe » espoir (55e), la nouvelle championne de l’Ain a dû serrer les dents pour distancer Fatima Abaach (Lyon Athlé). En l’absence de la vice-championne de France de cross court, Claire Navez, et de sa partenaire de Décines-Meyzieu Hélène Guet, la vétérane lyonnaise se « console » en remportant à 43 ans son premier titre départemental du Rhône juste devant ses équipières Samyra Mahi et Anaïs Belledant. Et c’est décidément avec un grand sourire que Lyon Athlé a quitté le Beaujolais hier soir avec la victoire nette et sans bavure de Karim Talaouanou qui succède au palmarès au Portugais Carlos Da Silva et par ricochet à son dauphin Renaud Jaillardon, lequel avait allongé la longue liste des absents sur le cross long en s’adjugeant le titre du cross court en matinée.

À 32 ans, l’ex-Ligérien vit une seconde jeunesse. Après deux ans d’errances (échec de son départ pour Gap, blessures), ce directeur d’école renaît depuis qu’il court sous les couleurs de Lyon. Ni le favori Sébastien Hours (ESL), ni le surprenant Quentin Willems (Décines-Meyzieu A.) et encore moins El Yazid El Madi (US Oyonnax) n’ont été hier en mesure de lui opposer une réelle résistance. « J’ai pris beaucoup du plaisir », souriait-il à l’arrivée. Il y en a encore beaucoup à prendre : la saison des championnats, qui se poursuivra le 8 février à Annonay à l’occasion des Régionaux, ne fait que commencer…

Benjamin Steen

Fatima Abaach enfin titrée

2009_0111Image0889.JPG

Fatima Abaach s’est offert hier un double plaisir. D’abord en allant chercher à 43 ans son premier titre de championne du Rhône derrière l’Oyonnaxienne Anne-Cécile Thévenot et devant ses équipières de Lyon Athlé Samyra Mahi et Anaïs Belledant. Ensuite en étant récompensée sur le podium par Annette Sergent, l’ancienne double championne du monde de cross, venue à Belleville donner un petit coup de main à son club de l’Athlé Calade Val de Saône.

« Lorsque nous courions ensemble à la fin des années 80, début des années 90, elle était mon modèle », avoue Abaach de trois ans la cadette de l’ancienne double championne du monde de cross. Battue aux départementaux l’an passé à l’Arbresle par Claire Navez, la vétérane de Lyon Athlétisme le fut aussi très souvent du temps où Annette Sergent et Rosa Murcia évoluaient au sommet. « C’est quand même incroyable, souriait-elle hier. Quand je courais à haut niveau, que j’étais en équipe de France de marathon, je n’y suis jamais arrivée. Mais bon, à l’époque, il y avait l’équipe de France dans le Rhône! Il a fallu attendre que je sois vétérane… » Entre-temps, Abaach s’est arrêtée six années. « J’ai eu un enfant. En tout, je suis restée six ans sans courir. Et puis, j’avais pris des kilos que j’ai voulus perdre, j’avais aussi conservé l’esprit de compétition. Et voilà… » dit la Lyonnaise qui vient d’intégrer le bureau du comité du Rhône d’Athlétisme : « Je suis très motivée par cette mission. J’essaye d’apporter mon œil d’athlète encore sur le terrain. » Et même en tête de la course.

B.S.

Réactions

« Une course sage »

> Chloé Blin (1re cross court)

« C’est ma première année en espoir et donc mon premier cross court. J’ai mené une course sage derrière Cynthia (Wust). Ce titre, qui fait plaisir, me donne confiance avant de débuter la saison en salle. »

« De très bonnes sensations »

> Renaud Jaillardon (1er cross court)

« Je suis entré dans la vie professionnelle. Je m’entraîne moins. J’avais donc décidé de courir le cross court d’autant qu’on avait une carte à jouer par équipe. J’ai eu de très bonnes sensations. Je vais poursuivre la saison sur court. C’est tout nouveau, mais de toute façon ce travail me servira pour le long. »

« J’ai joué la gagne »

> Sébastien Hours (2e sen.)

« J’ai joué la gagne en tentant de répondre aux attaques de Talaouanou. Ça m’a lâché quand il est parti… »

« Du rythme départ »

> Roman Lecointre (1er cadet)

« J’ai pris un bon départ en mettant du rythme. J’ai senti que ça lâchait… C’était une première étape vers les championnats de France où ma seule ambition sera de m’éclater. »

« On peut aller loin »

> Caroline Rossi (1re cadette)

« J’ai eu une rhinopharyngite mais j’ai eu quand même de bonnes sensations même si j’ai pioché à la fin. J’espère faire du mieux que je peux aux régionaux, d’autant qu’on a une super équipe. On peut aller loin. »

« J’ai tenu »

> Aldric Pagay (1er junior)

« J’ai eu la chance de ne pas être connu. On m’a un peu laissé partir et j’ai tenu. Je suis triathlète. Depuis cette année, j’ai décidé de faire du cross pour me préparer. »

 

19:40 Écrit par La Com dans C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu