La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

mardi, 07 octobre 2008

Djamel Boudebibah dans la course

2008_0701Image0026.JPG

L’entraîneur brondillant de Brice Panel pourrait être nommé responsable des 4x400m bleus.
 Un entraîneur non-cadre technique installé à deux heures de TGV de l’Insep choisi comme responsable des 4x400m français? L’incongruité de cette hypothèse pourrait prêter à sourire. Pourtant, un peu plus d’un mois après le fiasco de Pékin où aucun des quatre relais bleus ne fut en mesure d’accéder à la finale, le poste pourrait revenir à Djamel Boudebibah.

Adjoint aux sports à Bron et cadre socio-éducatif au centre hospitalier du Vinatier, cet entraîneur de sprint-haies du pôle espoir « coache » entre autres les deux vice-champions de France Brice Panel (400 m) et Heni Kechi (400 m haies).

Deux jours avant les séries du 4x400m aux JO de Pékin, l’ex-responsable François Pépin avait démissionné en raison d’un désaccord avec le coresponsable du 4x100m Guy Ontanon. La blessure de Leslie Djhone eut sans doute davantage d’influence, mais cet épisode contribua à plomber l’ambiance. « Entre les athlètes, il n’y avait aucun problème, mais cette histoire nous est tombée de dessus, raconte Panel. Une fois sur la piste, on donne le maximum et on n’y pense plus, mais ça gâche un peu le plaisir. On nous demande d’être responsables, et à côté les dirigeants font l’inverse… »

Depuis, la Fédération tente de remettre de l’ordre. Il y a une quinzaine de jours, Djamel Boudebibah a été prévenu de son intégration à la short-list d’où émergera l’« heureux élu » avant la fin du mois. Il s’agirait d’une mission incluant l’encadrement des juniors, espoirs et seniors hommes et femmes, dans un premier temps pour une saison (et non une olympiade), le DTN Franck Chevallier ayant annoncé qu’il quitterait ses fonctions au printemps.

Le Brondillant est loin d’être un inconnu dans le milieu et pas seulement à travers les résultats de ses athlètes. Proche de François Pépin, il avait participé au stage de préparation olympique début août à Boulouris où l’on aurait apprécié ses méthodes.

« C’est à la fois une surprise et une fierté qu’on pense à moi pour ce poste, réagit-il. Ce serait un beau challenge. Je connais tous les athlètes. Je ne débarquerais pas dans quelque chose de nouveau. Maintenant, je n’ai eu aucune confirmation officielle. »

Il a son idée sur la fonction : « Le 4x400m ne nécessite pas autant de réglages techniques que le 4x100m. Pour moi, il s’agirait avant tout de créer une dynamique et de travailler sur la convivialité. » Doublement concerné, Panel serait favorable à cette nomination : « Je ne m’attendais pas du tout à ça. On avait évoqué la possibilité de mettre un entraîneur qui ne soit pas coach personnel, mais c’est très difficile à trouver. Djamel saurait faire la part des choses (entre son cas personnel et celui du collectif relais). Organiser les stages, motiver les gens, appliquer les programmes, il le ferait très bien. Ce n’est pas grand-chose, mais si c’est mal fait, ça peut avoir des conséquences. »

 

Benjamin Steen du progrès

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu