compteur

Avertir le modérateur

jeudi, 29 mars 2018

Décijogg, rendez-vous à Décines Le 8 avril

Le Décijogg c’est la possibilité de passer une belle journée en famille !

Il y en a pour tous les goûts, de la course enfants, en passant par la 5 de , ou par le Décijogg 11 ou 20km... de quoi satisfaire toute la famille.

N’hésitez plus, inscrivez-vous !

L’image contient peut-être : texte

INSCRIPTIONS

 

Le handicap de plus en plus présent sur le décijogg.
Alors que la « joëlette de pat » a pris le départ des 3 dernières éditions, cette année 3 joëlettes et un hand bike seront au départ. 
Vivre ensemble n’est pas qu’une question de culture ou de couleur de peau....
Le Décijogg souhaite réellement s’inscrire dans une démarche de solidarité ...
N’oubliez pas que la 5 de cœur 

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, chaussures et plein air

17:38 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 24 mars 2018

Ekiden de Lyon

Vous me cherchez ? Je suis à Parilly aujourd'hui !

IMG_9836.JPG

07:23 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 19 mars 2018

Courir pour Elles: Il reste 4000 dossards

Info Courir Pour Elles:

IMG_8423.JPG

Nous avons un petit et un gros souci : sur les 16 000 participantes qui viendront VIVRE cette 9eme édition, il en manque encore 4000 !

C’est à la fois, génial : 12 000 femmes se sont déjà inscrites, mais dans un souci d’optimiser au maximum notre organisation, nous aimerions clore les inscriptions d’ici la fin mars et dédier notre temps, à la mise en place de cette ENORME ET BELLE journée !

INSCRIPTIONS

18:03 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 17 mars 2018

Darien rejoint Bordeaux Athlé

L’image contient peut-être : 1 personne

Sans club depuis qu’il avait quitté le Clermont athlétisme Auvergne en fin de saison dernière, Garfield Darien (30 ans) vient de s’engager avec Bordeaux Athlétisme. Le Lyonnais rejoint dans le club girondin son ami et préparateur Teddy Tamgho. Le hurdler, 4e  des derniers Mondiaux à Londres sur 110 mètres haies, continuera cependant de se préparer à cheval entre Boulouris (Var) et Lyon. Après avoir fait l’impasse sur la saison hivernale pour partir en stage aux Antilles, Darien devrait effectuer sa rentrée lors des prochains interclubs.

10:56 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 15 mars 2018

Ekiden, on fait le point !

Hi everybody !

Dans la famille " vous voulez des chiffres ? "
En voici, en voilà !

Aucun texte alternatif disponible.

La barre des 1000 coureurs inscrits vient d'être franchie ! Ça commence à faire du people, et c'est pas fini 

En savoir plus

13:33 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les Foulées de Villeurbanne c'est dimanche !

26220819_1585374458164807_1708250945747485572_o.jpg

Depuis 25 ans, les Foulées de Villeurbanne réunissent des coureurs, compétiteurs et amateurs, expérimentés et jeunes villeurbannais.

Promouvoir la pratique physique est une priorité à Villeurbanne. L’Office du Sport et ses 100 associations adhérentes réunissent leurs bénévoles pour organiser cette manifestation populaire et conviviale. Le temps d’une matinée, la basketteuse est signaleur, la trésorière du club de gym se charge de l’accueil, le maître de Kung-Fu distribue les ravitaillements…Ensemble et forte de sa diversité, l’équipe d’organisation fédère tout le tissu associatif sportif de la ville.

Nous privilégions une approche partenariale, basée sur la confiance et la réciprocité. Tous les enfants scolarisés à Villeurbanne peuvent s’inscrire gratuitement. Ils étaient près de 1000 à s’élancer sur la ligne de départ lors de notre dernière édition. Cette dynamique est possible grâce à l’implication des enseignants de l’Union Scolaire de l’Education Populaire du premier et du second degrés.

Une place importante est faite aux personnes éloignées de la pratique physique. Courir 5 km, en famille, entre amis, gratuitement, est un concept qui réunit, chaque année, toujours plus de participants. Découvrir sa ville, se faire du bien, échanger avec des professionnels sur la santé tout en s’amusant, c’est aussi notre projet, simple mais essentiel.

De grands champions s’affrontent également sur notre légendaire 10 km labellisé par la Fédération Française d’Athlétisme. Les plus grands coureurs viennent chercher un titre, une qualification ou une performance.

La force des Foulées de Villeurbanne est ainsi de réunir les publics et de répondre aux enjeux de santé en cultivant la diversité et la richesse de notre ville.

Le nouveau tracé du semi-marathon, sur une boucle de 21 km, donnera une nouvelle dimension à la manifestation. Il permettra de valoriser davantage encore notre patrimoine, renforcer l’engagement des bénévoles et permettre à tous de devenir acteur de sa condition physique.

Dimanche 19 mars 2017 26e Edition - 21 KM CHRONO - 10 KM CHRONO - 5 KM CHRONO - 5 KM LOISIR - 1 KM ENFANTS - Nouveau tracé du SEMI-MARATHON.

Le site officiel

vendredi, 09 février 2018

Pyeongchang 2018: La cérémonie d'ouverture

France 2: 11h45

une_09022018_v65.jpg

09:24 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 30 janvier 2018

Annette Sergent endeuillée

Annette Sergent notre double championne du monde de cross-country vient de perdre sa maman.

Toutes mes sincères condoléances pour elle, sa soeur Agnès et toute sa famille.

 

 

21:55 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 29 janvier 2018

Dorian Hauterville, direction La Corée du Sud

Dorian Hauterville est sélectionné pour le Jeux Olympiques de Pyeongchang après les excellents résultats obtenus depuis le début de saison en bob à quatre.

Après Jennifer Galais et Elea-Mariama Diarra, c'est le troisième athlète olympique entraîné par Grégory Duval du Décines Meyzieu Athlétisme.

19894777_1315554385257826_635787757280965999_n.jpg

20:53 Écrit par La Com dans Actualité, Autre Sport, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 26 janvier 2018

CROSS DE LA FEYSSINE 2018

feyssines.jpg

 

La treizième édition du cross de la Feyssine aura lieu le dimanche 4 février 2018 et sera une nouvelle fois décisive pour le classement de La Coupe du Rhône de Cross Challenge Paul Messner.

Tout est encore possible et l'ASVEL à la maison aura à coeur de se repositionner sur le podium.

Classement avant la dernière étape:

1 Lyon Athlétisme 1364 pts

2 AC Tassin 1290 pts

3 Entente Sud Lyonnais 1203 pts

4 ASVEL 1188 pts

Une course nature ouverte à tous sur 10km est programmée avant les courses réservées aux licenciés.

 

feyssines01.jpg

18:01 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, Cross | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 28 décembre 2017

Lugd’O Night: Première Edition

Nouvelle épreuve, la 1ère édition de la Lugd’O Night aura lieu le samedi 20 janvier 2018 à partir de 19h.

Affiche LONE 2500x3500.jpg

 

Avec l'expérience de 20 éditions de la Rhône Orientation les orienteurs du Rhône vous proposent de parcourir de nuit la Ville Lumière avec la Lugd’O Night.
Que vous soyez joggeurs, coureurs de trail ou sur route, ou randonneurs, c’est vous qui choisissez votre itinéraire et décidez de votre rythme !

Vous courez régulièrement dans les rues, sur les berges du Rhône ou de la Saône, dans les Parcs : venez découvrir une autre vision de la ville la nuit en la parcourant avec une carte d’orientation, venez découvrir de nouveaux itinéraires.

La Lugd’O Night est une épreuve à allure libre en orientation de nuit dans les rues de Lyon, Villeurbanne et Caluire. Pour vous départager des “spéciales” seront effectuées dans les parcs et les secteurs sécurisés.

Toutes les informations et inscription en ligne sur :

 http://lugdonight.cdco69.fr/  

18:13 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 23 décembre 2017

Décines:un véritable parc urbain va voir le jour sur le site du stade Troussier

Mardi lors du conseil municipal, Laurence Fautra (LR), maire de Décines, a détaillé le projet auquel la Ville consacrera 4 millions d’euros. Sur 94 000 m² , le tout nouveau parc urbain Raymond-Troussier sera livré en septembre 2019.
 
 

Un lieu aujourd’hui fréquenté par les sportifs mais délaissé par les Décinois

« Ce parc date des années 1970. Il est largement utilisé par les associations sportives (athlétisme, football, boules, tennis), mais délaissé par les Décinois, a constaté Laurence Fautra. Notre volonté : le transformer en un lieu intergénérationnel, tout en donnant une grande place au végétal avec deux prairies et 180 nouveaux arbres ».

La suite sur Le Progrès

 

 

11:09 Écrit par La Com dans Actualité, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 01 décembre 2017

Cross et Trail du Mamelon le 10 décembre

Rendez-vous le 10 décembre à Décines pour le plus vieux cross du département (47ième édition).

Programme et Horaires.

Toutes les infos

Cette année les organisateurs ont ajoutés un trail avec Le Mamelon à grimper 5 fois.

Inscriptions ICI  

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Aucun texte alternatif disponible.

14:35 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, Cross | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Saintélyon 2017, C. Dubois de retour 5 ans après sa victoire

Cathy Dubois, 44 ans, sera l’une des favorites discrètes de cette 64ème édition de la doyenne.
Vainqueur de La Saintélyon en 2007 et 2012,

2012_1202Image0132.JPG

2nde en 2008 et 2009, elle s’est aussi illustrée avec une 3ème place à l’UTMB® 2008,  une 3ème place au Grand Raid 2010 et une 3èmeplace à la CCC 2011.

2012_1202Image0116.JPG


Membre du Team Asics Trail et du Team Tecnica, elle a quitté le milieu en 2012.
Après 5 ans d’absence elle revient sur une course qui lui tient à cœur et qui se déroule dans sa ville natale.
Motivée, préparée elle va faire jouer son expérience pour en découdre avec de la fraîcheur et l’envie de ne pas décevoir.
Rencontre avec l’énergique et attachante chef d’entreprise, sportive et maman.

Que deviens tu ? en 2011 tu parlais de vouloir te consacrer à un projet personnel et professionnel ?

Oui, en effet depuis 2012 j’ai mis les baskets de côté pour m’investir dans ce projet professionnel, de monter une salle de fitness.
En 2012, j’ouvre mon 1er club l’Appart fitness à Crémieux (38) sur une surface de 1 700 m2.
En 2015, j’ouvre un second club à Beynost (01), 2 500 m2, plus de 2 500 adhérents et 20 employés.
Pendant ces 5 années je me suis investit dans ce projet jusqu’à revendre cette année le 1erclub ce qui me permet de souffler un peu depuis la rentrée même si les aléas de la vie d’une entreprise réservent toujours des surprises et que depuis la rentrée je suis toujours bien occupée.
Je pense que je vais pouvoir trouver du temps en 2018 pour développer les activités outdoor au sein de ce club, il y a une vraie demande et ça me motive aussi pour m’y remettre.

« Je me demande ce qui m’a pris » : Cathy Dubois

Pourquoi cette envie de revenir sur cette course 5 ans après ?

Je me demande ce qui m’a pris, j’avais déjà failli remettre un dossard en 2016, mais je n’étais pas prête.
C’est une course mythique, j’aime bien l’ambiance, les conditions météos ne me font pas peur et en plus c’est à Lyon, ma ville natale.
Le niveau est sans doute plus élevé qu’en 2012, le tracé a changé, c’est plus long avec un peu plus de dénivelé.
C’est aussi lié à une dynamique de groupe avec mon club, j’ai plusieurs adhérents qui vont faire la course, on s’entraîne ensemble, je leur ai donné quelques conseils et du coup le déclic est venu mi octobre.
De toute façon, je n’ai pas le goût pour m’entraîner et me faire mal seule, le groupe est une belle source de motivation.

Tu t’es préparé de façon sérieuse en affichant tes sorties sur les réseaux sociaux, as tu un objectif ?

Quel objectif ? (un petit temps de silence)…..je ne sais pas encore, même si je me dis qu’un Top 3 serait génial, un Top 8 j’accepterai aussi.
Depuis 1 mois ½ je m’entraîne même si j’ai toujours le même mon fonctionnement au quotidien, il a fallu que je chamboule un peu mon emploi du temps pour me préparer.
C’est une course qui se gagne à plus de 10 km/h, il faut courir en dessous de 7h pour prétendre au podium.
Je ne veux pas décevoir mon environnement, j’assume ce choix d’avoir pris un dossard et on verra.
La météo annoncée (neige et froid) me convient, j’ai peut-être pas fait assez de volume, je crains les douleurs musculaires en fin de course, mais je me dis, tu l’as voulu, tu y vas !
Ca se joue aussi au mental et je sais que c’est l’un de mes points forts (voir sa page facebook – tout est dit).
J’ai juste participé à une course il y a 3 semaine, le Jog iles, un 30km en 2h26′ ou je termine 4ème féminine.

« C’est un beau challenge à relever » : C. Dubois

Retrouve t-on les mêmes sensations qu’est ce qui est le plus dur ?

Je suis dans l’inconnu, par rapport à 2012 je ne sais pas trop ou j’en suis physiquement mais mentalement j’ai l’envie.
J’aime le long et l’endurance, je pense aussi que c’est génétique, j’ai parfois du mal à lancer la machine, au bout de 2-3 heures, je passe un cap et ça revient avec de la fraîcheur. J’avais déjà ces sensations par le passé, ça ne m’inquiète pas.
Si je fais une séance de fartleck j’ai parfois du mal à suivre mes coéquipiers, mais j’arrive à bien tenir une vitesse régulière dans le temps, il ne faudra pas s’affoler…c’est un beau challenge à relever.

Tu n’as pas fait de compétition pendant 5 ans, quel regard portes-tu sur la discipline ?

J’ai effectivement un peu perdu le fil, je ne suis pas resté connecté à ce milieu, j’avais même abandonné mon blog et ma page Facebook, remplacée par une page pro pour mon activité professionnelle.
Je trouve que la discipline reste très jeune, qu’il y a de plus en plus de retombées médiatiques, sans doute liées à l’émergence des réseaux sociaux, qu’il y a de plus en plus de coureurs et pas mal de création de courses.
On est dans une dynamique de bien être au niveau de la société, les gens prennent conscience qu’il faut bouger pour être bien dans son corps.

Des projets pour 2018 ?

Je vais déjà terminer cette Saintélyon et on en reparle la semaine prochaine !!!
Mais oui, j’ai vraiment envie de reprendre les sports outdoor mais je ne sais pas dans quelle discipline forcément, les raids multisport, les trails….à voir.
La course de Xavier Thévenard dans l’Ain – Ultra XTO1 m’intéresse, à voir quel format choisir.
En 2018, c’est aussi les 10 ans des gazelles, le team de 21 filles que l’on avait constitué en 2008, on est resté copine, on va essayer de refaire une course ensemble pour cet anniversaire.

Par Fred Bousseau – © Fred Bousseau – 

Source TRAILS-ENDURANCE.COM

samedi, 25 novembre 2017

Plateau d’anniversaire à Saint-Priest

 

tract_myriades_2017.jpg

Le club organisateur a changé de nom, passant de l’ASPTT à Lyon Athlé. Le spectaculaire parcours aussi a subi, au fil des années, de légers liftings en même temps que le complexe Mendès-France. Mais 25 ans après sa création, les Myriades campent toujours sur leur position de cross le plus important de la région avec près de 3 000 athlètes attendus ce dimanche tout au long de la journée à Saint-Priest.

Il y aura du beau monde pour souffler les 25 bougies à commencer par Ezechiel Nizigiyimana. Absent en 2015 (victoire de Kumbi Bechere) et 2016 (Anou), le Burundais de la Légion étrangère est de retour pour agrandir sa collection de succès après ses victoires en 2011, 2012 et 2014. S’il revient en terrain conquis, il va surtout croiser une vieille connaissance. Le Kenyan Benjamin Cheruiyot (37 ans), qui lui avait donné du fil à retordre en 2012, retrouve sa foulée légère. En dominant la semaine dernière le 10 km de la Foulée vénissiane (30’’06), l’athlète de l’ESL a montré qu’il avait les moyens d’effacer ses mauvais souvenirs aux Myriades (contrôle positif en 2013 et deuxième en 2015 après avoir perdu l’une de ses pointes). Les deux hommes – devront se méfier du Kenyan Peternjoroge Ndegwa, alors que Mickaël Gras (Alès), premier Français la semaine dernière au cross d’Allonnes, finalise à Saint-Priest sa préparation pour les championnats d’Europe (10 décembre à Samorin en Slovaquie). Chez les femmes, Mercelyne Jeronoh (St Julien 74), victorieuse en 2016, et sa dauphine Anne-Sophie Vittet (ESL) prolongent leur duel, arbitré par la Kenyanne Susan Kipsang Jeptoo (St Julien 74).

Programme Cross des Myriades à Saint-Priest. Début des épreuves à 9 h 30. As femmes à 15 h 00. As hommes à 15 h 30.

leprog.jpg

samedi, 18 novembre 2017

Cross des Myriades 2017

Rendez-vous dans une semaine pour le plus grand cross-country du sud-est de la France.

tract_myriades_2017.jpg

Toutes les infos ICI

12:26 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, Cross | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 06 octobre 2017

La Band'Rill, course solidaire

La Band'Rill est organisée par la ville de Rillieux La Pape pour Cassie avec l'aide de la famille de Cassie, amis et associations rilliardes au profit de l'AFIF SSR/PAG 

Au programme un 5 et un 10km.

21457886_501398110239828_6819313829503186819_o.jpg

Toutes les infos sur le site officiel

vendredi, 29 septembre 2017

Hours avec vue sur Amsterdam

Sixième de l’édition 2016 du marathon, l’athlète lyonnais s’aligne dimanche sur le 10 km en guise de préparation pour… le marathon d’Amsterdam (15 octobre).

Sébastien Hours lors de l’édition 2016 de Run in Lyon où l’athlète de l’ESL avait pris la 6 e place.  Photo Maxime JEGAT

Il y a un an, Sébastien Hours s’était décidé trois semaines avant le marathon de Run in Lyon. La distance manquait au catalogue de cet athlète multicarte aussi à l’aise sur 3 000 m steeple chez les jeunes qu’en trail aujourd’hui. « Je voulais faire un chrono pour me qualifier pour les championnats de France, raconte-t-il. J’avais juste eu le temps de faire une séance spécifique de 3x5 km dix jours avant… »

Suffisant pour décrocher une belle sixième place en 2h34’37’’ (2eFrançais) et confirmer son désir d’approfondir la question. « J’aime ce type d’efforts qui reste quand même de la vitesse, détaille-t-il. Je reviens un peu à ce que je faisais dans ma jeunesse. »

Objectif 2h24

Blessé lors de la SaintéLyon 2016, cet ingénieur en informatique a dû repousser à l’automne sa deuxième expérience sur marathon, préférant Amsterdam le 15 octobre à Run in Lyon ce dimanche : « L’an dernier, j’avais trouvé que le parcours n’était pas très roulant et surtout, je m’étais retrouvé tout seul derrière les athlètes capables de courir en 2 h 10. A Amsterdam, il y a beaucoup plus de densité. »

Pour la même raison, d’autres marathoniens lyonnais comme Julien Rancon et Julien Masciotra avaient préféré s’aligner à Paris au printemps (terminant respectivement en 2h20’47’’ et 2h21’23’’). « Un déplacement à Amsterdam ou à Paris est un petit investissement par rapport à l’investissement que nécessite un marathon », comprend le coach Bastien Perraux qui conseille notamment Masciotra.

Après trois mois de préparation, seulement entrecoupés par les championnats de France de trail à Gérardmer (6e ), Sébastien Hours partira sur les bases de 2h24. En attendant, il « travaille le rythme » sur le 10 km de Run in Lyon. Son vieux record personnel (31’08’’ en 2008) pourrait tomber loin devant une masse de 17 500 coureurs.

 "A Amsterdam, il y a beaucoup plus de densité"

Sébastien Hours

leprog.jpg

mercredi, 20 septembre 2017

Ce dimanche à Fleurieux sur l'Arbresle

18738637_1355055497948616_1175978082625444601_o.jpg

Toutes les infos

lundi, 18 septembre 2017

Floria Gueï et Jennifer Galais avec Bruno Gajer

Jennifer Galais quitte la région lyonnaise pour s’installer à Montpellier. La sprinteuse de Décines Meyzieu athlétisme s’entraînera au Creps avec Bruno Gajer, aux côtés notamment de Floria Gueï qui a également annoncé son départ pour l’Hérault. La championne de France 2017 du 200 m s’entraînait depuis ses débuts en 2009 avec Grégory Duval. « C’est une décision commune, explique Duval. Jennifer était arrivée à un stade de sa carrière où il fallait qu’elle s’émancipe. Ce sera l’occasion d’abandonner un peu le 100 m pour se consacrer pleinement au 200 m où elle n’a pas encore réalisé ce dont elle est capable. »

IMG_7312.JPG

Floria Gueï (27 ans) a annoncé ce mercredi dans un communiqué de la Fédération française d’athlétisme qu’elle quittait son coach Djamel Boudebibah après cinq années de collaboration. L’athlète de l’Entente Sud Lyonnais s’entraînera à partir du mois d’octobre au Creps de Montpellier avec Bruno Gajer qui l’avait déjà coachée à l’Insep entre 2008 et 2012. Elle restera néanmoins licenciée au sein de l’ESL.

« J’avais besoin de casser mes habitudes, d’un nouvel environnement pour repartir sur un nouveau cycle pour cette nouvelle olympiade. Djamel restera mon meilleur conseiller », a-t-elle expliqué.

Floria Gueï sort d’une saison estivale difficile. Après avoir remporté la médaille d’or du 400m aux championnats d’Europe en salle à Belgrade l’hiver dernier, elle a dû renoncer aux Mondiaux de Londres en raison d’un problème de santé survenu en juillet.

L’image contient peut-être : 1 personne, terrain de basketball et plein air

Photo: Jean Marie Bazin

leprog.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu